Tous les articles par loeilducameleondiego

Semaine de la presse/ La liberté de la presse dans le monde

La liberté de la presse dans le monde

La liberté de la presse est l’un des principes fondamentaux des systèmes démocratiques qui reposent sur la liberté d’opinion et la liberté d’expression. «La libre communication des pensées et des opinions est un des droits les plus précieux de l’Homme: tout Citoyen peut donc parler, écrire, imprimer librement, sauf à répondre à l’abus de cette liberté dans les cas déterminés par la Loi.»

La presse:

La presse désigne l’ensemble des moyens de diffusion de l’information écrite, et par extension l’ensemble des médias d’information. La presse peut se diviser en différentes catégories, en terme de: rythme de parution (quotidiens, hebdomadaires, mensuels, bimestriels etc.), contenu (presse généraliste et presse spécialisée), nature (information, divertissement, scientifique, etc.), et support (papier et en ligne).

Les droits de la presse:

La Déclaration universelle des droits de l’homme, de 1948, pose que «tout individu a droit à la liberté d’opinion et d’expression, ce qui implique le droit de chercher, de recevoir et de répandre les informations et les idées». Reprenant ce principe, le Pacte international relatif aux droits civils et politiques, de 1966, ajoute que l’exercice de ces libertés «comporte des devoirs spéciaux et des responsabilités spéciales. Il peut en conséquence être soumis à certaines restrictions qui doivent toutefois être expressément fixées par la loi et qui sont nécessaires: a) au respect des droits ou de la réputation d’autrui.

Classement mondial de la liberté de la presse

Chaque année depuis 2002, l’association Reporters sans frontières (RSF) établit un classement mondial de la liberté de la presse. Ce classement est une liste de 180 pays: plus la liberté des journalistes est grande, mieux le pays est classé.

Le dernier classement mondial de la liberté de la presse, publié par RSF le 20 Avril dernier, montre que la liberté de la presse diminue dans le monde: cela signifie que les journalistes ont de plus en plus de mal à exercer leur métier, et donc que les citoyens ne sont pas toujours correctement informés.

Erwan, Steve, Gaël (4A)

Semaine de la presse/ Les médias en France

L’actualité est aujourd’hui un des points d’occupation principal des Français. Avec le développement des chaînes spécialisées, des sites internet et de la radio, il existe désormais plusieurs formats autres que le papier pour être tenu au courant de l’information. Quels sont les meilleurs médias pour suivre l’actualité ? Voici quelques éléments de réponse à travers cet article.

Qu’est ce qu’un média ?
Un média est une institution ou un moyen impersonnel permettant une diffusion large et collective d’informations ou d’opinions, quel qu’en soit le support. Exemple : la radio, la télévision, la presse, les livres, la publicité, etc.

Ils existent plusieurs types de médias :
-Télévision (réseaux nationaux, chaînes locales, chaînes câblées)
-Radio (réseaux nationaux, stations locales, stations de radios universitaires ou collégiales)
-La presse écrite  désigne les différents moyens de diffusion de l’information à travers l’écriture (quotidiens nationaux, quotidiens locaux, journaux communautaires et publications spécialisées).
-Sites Internet d’organismes ou de clubs, sites affichant des nouvelles ou de l’information sur des activités locales

les médias présent en France sont :
Pour la presse écrite voici deux exemples :
-Le Figaro est un quotidien Français fondé en 1826. Il est à ce titre le plus ancien quotidien de la presse Française encore publié. Son numero coûte 2.50 euros.

-Libération est un quotidien Français fondé en 1973 par Jean-Paul Sartre .Une Société des rédacteurs a pour mission de veiller à l’indépendance journalistique de ce journal. Son numéro coûte 2 euros.

Pour la télévision voici deux exemples:
-Télévision française 1, plus connue sous son sigle TF1, est la première et plus ancienne chaîne de télévision généraliste nationale privée nationale française créée le 6 janvier 1975 , Elle est la première chaîne européenne en termes d’audiences et de masse salariale.
-France 2 est une chaîne de télévision généraliste française de service public, elle fut créée le 7 septembre 1992. Elle fait partie du groupe France télévision avec France 3 ,France 5 etc. Deuxième chaîne de France en termes d’audience.
Pour la radio voici quelques exemples :

-Radio France est une société anonyme1 détenue par l’État français, créée le 1er janvier 1975, qui gère les stations de radio publiques en France métropolitaine plusieurs formations musicales, ainsi qu’un label de disques.
-RTL (acronyme de radio Télé Luxembourg) est une station de radio généraliste nationale privée française de catégorie E située à Paris et diffusée en France. Créée le 8 juin 1931 Elle est la propriété de RTL Group, comme RTL2 et Fun Radio, dont l’actionnaire majoritaire est la société allemande Bertelsmann, elle même contrôlée par la famille Mohn
Pour les magazines voici deux exemples
-L’Express est un magazine d’actualité hebdomadaire français appartenant au Groupe L’Express, créé par l’entrepreneur franco-israélien Patrick Drahi et l’homme d’affaires français Marc Laufer le 16 mai 1953 ce magazine est généraliste et son numéro coûte 4.50 euros.
L’OBS (Le Nouvel Observateur ) , familièrement surnommé Le Nouvel Obs est un hebdomadaire français d’information générale de gauche. Le premier numéro de ce magazine d’actualité a été publié le 19 novembre 1964. Comme de nombreux titres de la presse écrite, il bénéficie de subventions de la part de l’État français. Le prix du numéro est de 3.90 euros .
Pour les sites internet :

-Le magazine Slate a été créé en 1996 par l’ancien rédacteur en chef de l’hebdomadaire américain The New Republic Michael Kinsley .C’est un magazine en ligne

Nous avons conclu que la télévision est le média préféré des Français en effet, 69 % d’entre eux disent y avoir recours pour « avoir des nouvelles », contre 33 % pour la radio, 27 % pour internet et un petit 24 % pour la presse écrite. Mais le médias à qui les Français font le plus confiance est la radio car 54 % d’entre eux jugent qu’elle restitue les événements exactement « comme ils se sont passés ».Malheureusement la presse écrite à beaucoup souffert de l’émergence de ces nouveaux médias (télévision, radio, sites internet ) en effet Les Français, conscients de la crise dans laquelle la presse se trouve. 53 % jugent qu’elle est dans « une mauvaise situation économique et financière » et parmi eux, 66 % estiment que cela représente « un danger grave pour la démocratie dans le pays ». Malgré cette crise elle continue de proposer des contenues riches et variées. Enfin de nos jours, internet est le plus vaste réseau de communication et d’information du monde avec plus de 2 milliards d’internautes dans le monde dont plus de 40 millions de Français. Il regroupe l’ensemble des différents médias qui disposent désormais de leur site internet.

Orlanne, Zainab, Andine (4A)

Semaine de la presse/ Les règles du journalisme

education civique lisa nicky et rousha

Comme de nombreux métiers, celui de journaliste est encadré par des règles. Ecrire dans un journal exige des compétences précises. Dans son travail de tous les jours, le journaliste doit respecter les lois du pays, en particulier le respect de la vie privée, sous peine des sanctions prévues par la loi.

Mais avant tout, le journaliste doit avoir le sens de sa responsabilité sociale. “Il doit dire sans nuire, montrer sans choquer, dénoncer sans condamner et informer sans décourager», Car ses propos peuvent nuire gravement à certains groupes ou personnes.

Voici quelques exemples de lois à suivre obligatoirement chez un journaliste:

1.Travailler en faveur de la liberté et la diffusion des informations, opinions, commentaires et critiques Faire preuve, dans ses tâches quotidiennes, d’équité, d’honnêteté.

2. Traiter tous les problèmes sans prendre parti et présenter honnêtement les sujets qu’il a choisis.

3. Prendre l’entière responsabilité de tout texte publié sous sa signature. Rechercher à tout instant le triomphe de la vérité, par une relation exacte, honnête, fidèle, loyale et vérifiée et des informations obtenues sans chantage.

4. Etre solidaire de ses confrères. Il doit aussi protéger ses sources d’information.

Lisa Lou, Rousha et Nicky (4A)

Semaine de la presse/ Les médias à Madagascar

Les médias à Madagascar

Le média est un procédé permettant la distribution, la diffusion ou la communication d’œuvres, de documents, de messages sonores ou audiovisuels.
À Madagascar, il existe plusieurs types de médias : la radio, le journal écrit, internet et la télévision.

Comme par exemple « KOLO TV/FM » qui une chaîne de télévision généraliste commerciale privée malgache et également une chaîne de radio qui sont centrées sur l’actualité de l’océan Indien.

Les médias à Madasgascar Oumé

La tribune de Diego est un journal indépendant, crée en 2008 et écrit à Diego par un comité de rédaction. Il a également un site Internet.

C’est en 2008 que des blogs, puis des sites spécialisés dans l’actualité, ont commencé à voir le jour.

Les médias Madasgascar Oumé

Le paysage médiatique en ligne à Madagascar ne connaît pas encore l’évolution que nous observons dans d’autres pays, notamment en raison de la faible présence d’Internet sur le territoire national.

Moustansir, Oumé-Annie et Sakina  (4A)

Semaine de la presse/ L’affaire Dreyfus

L’affaire Dreyfus

L’affaire Dreyfus est un conflit social et politique majeur de la Troisième République survenu à la fin du xixe siècle, autour de l’accusation de trahison faite au capitaine Alfred Dreyfus qui est finalement innocenté. Elle a bouleversé la société française pendant douze ans, de 1894 à 1906.

affaire dreyfus MME

La fin de la condamnation du capitaine Dreyfus pour avoir prétendument livré des documents secrets français à l’Empire allemand était une erreur voir un complot judiciaire sur un fond d’espionnage. L’affaire rencontre au départ un écho limité. Cette affaire est souvent considérée comme le symbole moderne et universel de l’iniquité au nom de la raison d’État, et reste l’un des exemples les plus marquants d’une erreur judiciaire difficilement réparée, avec un rôle majeur joué par la presse et l’opinion publique.affaire dreyfus

Émile Zola avait préparé depuis plusieurs semaines un résumé de l’affaire Dreyfus, aidé par un mémoire rédigé par Bernard Lazare à la fin de l’année 1896. Ce dernier, qui comptait parmi les premiers dreyfusards, y avait même suggéré la fameuse adresse litanique des «J’accuse». Zola avait envisagé la publication de son long plaidoyer comme un livret, à l’image de son «Adresse à la jeunesse».

Mohamad,Enzo,Moustafa (4A)

Journée citoyenne -3ème

Les baobabs

Cyrille Cornu :

A l’occasion de la journée  citoyenne, un chercheur biogéographe « Cyrille Cornu » a présenté aux 3ème un diaporama  sur les baobabs.

Sur les huit espèces de baobab dans le monde, six n’existent qu’à Madagascar. De ce fait, Cyrille Cornu qui est un spécialiste de ce cas décide de venir les observer et les étudier.

Ce chercheur nous a montré les principaux baffreurs de jeunes pousses, les différentes espèces de Baobab et l’action des hommes pour leur survie.

Lyanne, Houssen, Yacouta (4B)Interview06

Journée citoyenne (3)



Exposé des troisièmes

Le jeudi 1 décembre pendant la journée citoyenne, nous avons écouté quatre groupes présenter leurs idées pour améliorer le développement durable du collège. Nous étions dans la salle de techno, avec Mr. Dupin, les troisièmes et deux représentants, Claire qui travaille pour une coopération décentralisée du Finistère et une personne qui travaille au GIZ.

Solutions de chaque groupe :

Le premier groupe : Pascal, Hélène et Wendy nous ont parlé des transports et d’une idée de construire un garage pour vélo devant le lycée et encourager les élèves à venir en vélo. Ils ont aussi parlé de la gestion des forêts.

Le deuxième groupe : Tiffany et Ranty nous ont parlé de faire une journée sans voitures tous les deux mois à Diego et former la population à faire le tri.

Le troisième groupe : Jenna, Estelle et Chivani nous ont parlées de comment mieux gérer la consommation d’eau potable au lycée Sadi-Carnot en changeant par exemple les robinets pour qu’il y est moins de pression. Elles nous ont aussi expliquées comment gérer durablement la forêt et lutter contre la déforestation.

Le quatrième groupe : Priscilla, Idriss, Jean Paul et Beverly ont parlé de moyen de gestion des déchets dans la zone urbaine, en créant des associations qui viendraient dans des établissements scolaires pour sensibiliser les élèves à trier. Ils ont aussi parlé du fait d’installer des poubelles pour le recyclage dans les maisons et dans les quartiers.

Notre solution préférée :

En conclusion, la solution que nous préférons est celle du troisième groupe car nous apprécions l’idée de changer les robinets car pour un élève il y a trop d’eau qui coule, la pression est trop forte et donc il y a beaucoup de gaspillage d’eau.

Gaëlle, Suzanne et Dimitri (4èB)

 

Journée citoyenne (2)

Une journée citoyenne bien animée

Durant la journée citoyenne s’étant déroulée le Jeudi 1er décembre 2016, nous avons rencontré la classe de 3ème qui nous a présenté de courts exposés, sur le thème de « 60 solutions face au réchauffement climatique ». Les élèves du groupe 1 de 3ème étaient encadrés par Mr Nicolas Bigot et Mr Nicolas Livache de l’association Experts solidaires.

Différentes actions :

Les principales actions proposées par les 3èmes étaient :

– la valorisation des déchets (exemple : la gestion des déchets organiques de la cantine.)

– la protection de la mangrove (plantation de riz salé.)

– le covoiturage

– l’économie de l’eau (changement des robinets poussoir.)

– la pollution (mise en place du tri pour le recyclage des verres, des plastiques et déchets organiques.)

– préservation durable des forêts (reboisement et meilleure protection des espaces protégés.)

L’action que nous souhaitons soutenir :

Nous souhaitons soutenir « la valorisation des déchets de la cantine » qui consiste à faire du compost utilisé pour le jardin pédagogique. Nous avons choisi cette action car elle est respectueuse de l’environnement. Elle est également accessible à tout le monde et assez simple à réaliser. Si on y met du notre, elle peut être très efficace.

Par Sakina et Oumé-Annie (4èA)

Journée citoyenne (1)

Journée Citoyenne.

Lors de la journée citoyenne nous avons assistés à une conférence du groupe 3 de 3èmes qui nous ont présentés leurs solutions contre le réchauffement climatique. Ils étaient en présence de deux membre de la GIZ (coopération allemande) qui travaillent sur le PAGE (projet d’appui à la gestion de l’environnement).

Leurs Solutions :

Dans le premier groupe, il y avait Matheo, Renaud et Yvon :

Il faut protéger les mangroves, le reboisement de la mangrove est une source indispensable, Mathéo à proposer de faire du riz dans les mangroves car c’est une formation végétale qui pousse dans les zones humides.

L’élevage de zébu est la cause du réchauffement climatique car ils produisent du méthane, un gaz à effet de serre. C’est pour cela qu’à la cantine nous devons limiter la viande de zébu. Renaud propose donc de multiplier les journées végétariennes à la cantine. Enfin, il faut gérer durablement la forêt. On peut recycler les débris de bois pour ne pas gaspiller le bois.

Dans le deuxième groupe, il y avait Samarcande, Roxane, Mishka, et Sakina :

Elles ont travaillé sur le village d’Ankorykely pour lequel il faut valoriser les déchets car ils sont aussi la cause du réchauffement du réchauffement climatique. L’accès à l’eau potable est un élément important et beaucoup de personnes n’ont toujours pas accès à l’eau potable, alors ça serait bien de construire des fontaines reliées à un réservoir qui récolte l’eau de pluie. Le charbonnage : en coupant un arbre ont peut imposer au charbonnier d’en replanter trois, c’est difficile de limiter le charbonnage car il y a trop de demande, mais Ankoriky est un espace sensible et fragile que l’on souhaite protéger.

Dans le troisième groupe, il y avait Davi, Marie, et Nirihantsoa:

Un panneau solaire chez soi ! L’énergie solaire est renouvelable et gratuite, elle peut-être placée partout, aucun gaz à effet de serre est rejeté. Les lampes solaires peuvent améliorer le quotidien et l’éducation des enfants car beaucoup de personnes n’ont pas accès à l’électricité en brousse. Les bâtiments : Nos nouvelles constructions doivent être conçues de façon à limiter la consommation d’énergie fossile (pétrole, gaz, charbon).

Dans le quatrième groupe, il y avait Esteban, Cécilia, et Carl :

On devrait utiliser l’énergie renouvelable comme les éoliennes qui ne produisent pas de gaz à effet de serre. Aider financièrement au remplacement des lampes à pétrole par les lampes solaires pour l’accès aux devoirs de maison des enfants qui vivent sans électricité. Enfin, ce serait bien de faire un potager pour la cantine et les élèves l’entretiendront.

Notre choix : L’idée qui nous semble la plus réalisable pour le collège est l’idée d’Esteban consistant à rendre le collège indépendant en électricité avec des éoliennes.

Nicky/ Lisa-Lou (4èA).